Tél. 05 49 61 64 65 accueil@le-centre.pro

Essaimage d’une initiative d’Autonom’ Lab et de la Cité des métiers de Limoges et du Limousin :

« Le rallye découverte des métiers de l’aide à domicile » est une expérimentation innovante initiée suite à une étude sur le parcours des professionnels de l’aide à domicile réalisée par le GIP Autonom’ Lab situé en Limousin. Il a été co-construit avec les acteurs du département de la Haute-Vienne et avait pour but d’inviter les personnes à venir découvrir toutes les facettes des métiers de l’aide à domicile.

 

Un projet qui s’inscrit dans un contexte et une dynamique locale :

Le comité d’acteurs locaux des Deux-Sèvres (CAL 79) a souhaité décliner le concept sur l’ensemble du département des Deux-Sèvres en 2018 ; le rallye découverte des métiers de l’aide à domicile s’est déroulé du 22 mai au 8 juin 2018. Après cette première édition qui a eu un fort succès tant de la part des partenaires du rallye que des participants, le CAL 79 a décidé de reconduire cette action. Le prochain rallye découverte des métiers de l’aide à domicile aura lieu du lundi 4 février au vendredi 15 février 2019.

Le rallye découverte des métiers de l’aide à domicile a vocation à répondre à des enjeux territoriaux. En effet, l’évolution démographique, le vieillissement de la population et l’allongement de la durée de vie sont autant de facteurs qui expliquent l’accroissement des situations de dépendance et les besoins accrus de prise en charge à domicile. S’ajoute à cela également le souhait exprimé par un certain nombre de personnes de vouloir rester vivre dans leur propre domicile malgré une situation de perte d’autonomie et / ou d’handicap.

Dans les Deux-Sèvres la part des personnes âgées de plus de 60 ans est de 28% (une part plus importante de 3,63 points que la moyenne nationale).

Les métiers d’aide à domicile quant à eux peinent par leur manque d’attractivité à trouver des candidats. Pourtant, les besoins sont de plus en plus importants.

II existe, en plus des facteurs démographiques, d’autres problématiques qui expliquent pourquoi les employeurs rencontrent de fortes difficultés de recrutement :

– l’âge moyen des salariés du secteur qui est élevé (46 ans pour les aides à domicile et les aide-ménagères) avec une part des salariés de plus de 55 ans très importante qui nécessite de prévoir le remplacement du personnel qui part en retraite,

– des conditions de travail atypiques (horaires, déplacements…)

– un nombre d’accidents de travail 3 fois plus élevé que la moyenne nationale…

Le secteur de l’aide à domicile souffre également de nombreux préjugés et stéréotypes qui existent autour des métiers en lien avec l’aide à la personne. Ceci explique notamment pourquoi aujourd’hui le secteur est très féminisé ; 97% des aides à domicile et des aide-ménagères sont des femmes. Dès l’entrée en formation, l’absence de mixité est réelle. Ces métiers se privent ainsi de quasiment 50% de la population au moment des orientations en formation, des orientations professionnelles et donc des recrutements.

Néanmoins, le secteur de l’aide à domicile a beaucoup évolué ces dernières années. Et les employeurs s’inscrivent désormais dans une véritable démarche d’amélioration des conditions de travail de leurs salariés,  de prévention des risques professionnels notamment par la formation des salariés et de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

Les employeurs et les bénéficiaires ont besoin de personnes pour intervenir à domicile.

Les métiers de l’aide à domicile répondent aujourd’hui à un vrai enjeu économique, social et sociétal et propose des métiers qui ont du sens.